Eléments de Symbolique Martiniste

Préface de Jean Iozia. Editions Arqa de Marseille (http://thot-arqa.org/boutique/), date de sortie 2009, 78 pages. Cette édition est numérotée. Le prix 12 € est des plus raisonnable.

Arqa

les symboles traités portent sur l'initiation, le Temple et les symboles liés au martinisme : les décors de l'Associé, les signes de reconnaissance, mots et attouchements, l'ordre, le signe, la batterie, l'acclamation et les objets rituels.

Nous ne pouvons que recommander la lecture de cet ouvrage pour tous ceux qui s'intéressent au martinisme.

Nous laissons la parole aux éditions Arqa :

" Les livres que j’ai faits, n’ont eu pour but que d’engager les lecteurs à laisser là tous les livres,  sans en excepter les miens. » Louis-Claude de Saint-Martin

« Si aujourd’hui les études abouties et les essais érudits sur le martinisme et le martinézisme sont courants, nous manquons paradoxalement d’ouvrages introductifs. Ce livre est donc le bienvenu, il pourra être utilement confié à toute personne ignorante du martinisme qui désirerait le découvrir. Le texte signé B. de M. traite du symbolisme martiniste. Il est complété par une longue préface de Jean Iozia qui rappelle l’historique du martinisme depuis Saint-Martin et Martines de Pasqually comme la genèse de l’ordre martiniste au beau milieu de l’occultisme agité de la Belle Époque. »
Rémi Boyer

« Éléments de symbolique Martiniste » est un court texte tapuscrit, parvenu jusqu’à nous selon les voies de la Tradition. Présenté ici dans son intégralité, il a été très légèrement revu à fin d’édition. Certaines parties, annotées en regard, effacées ou altérées, ont été rajoutées à nouveau ou corrigées, pour en conserver le meilleur de l’esprit. Ces quelques éléments nécessaires, révisés, qui n’altèrent en rien la lecture du cherchant, n’ont pour seul but que de respecter une meilleure cohérence textuelle.

Son auteur, anonyme, qui a rédigé il y a près d’un demi siècle cet exorde, appartenait sans conteste à un groupe martiniste, nous en avons retrouvé le nom : « groupe saint Jean ».

Dans la même veine que La symbolique de la Lettre G, d’Édouard de Ribaucourt, publiée en 1907, et rééditée par les éditions Arqa en 2004, nous présentons aujourd’hui dans cette nouvelle édition cette étude écrite en 1961, qui fut sans doute utilisée à son origine comme une communication à but initiatique, lors d’une tenue martiniste. Cette nouvelle édition est enrichie d’une préface de Jean Iozia."