De l'influence de la doctrine de Martinès de Pasqually sur Jean-Baptiste Willermoz.

Jean-Marc Vivenza.

Editions le Mercure Dauphinois

 

L'évidente présence des sources provenant de l'Ordre des Élus Coëns au sein du Régime Écossais Rectifié est l'un des points les plus intéressants qui soient, nous faisant découvrir l'origine véritable du système initiatique fondé par Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824), qui joua un rôle fondamental au sein de la franc-maçonnerie au XVIIIe siècle.

Pourtant deux attitudes erronées se rencontrent de manière régulière à propos de cette question des sources willermoziennes : l'une consistant à considérer le Régime Écossais Rectifié comme une simple reproduction, bien que privée de sa partie théurgique, de l'Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers, l'autre visant à ne reconnaître aucun lien ni rapport entre le système de Willermoz et les enseignements dispensés par Martinès de Pasqually.

Il convenait donc de rappeler combien ces deux conceptions sont inexactes, dans la mesure où le Régime Écossais Rectifié, s'il est aujourd'hui entièrement redevable aux bases symboliques et théoriques de la doctrine de la Réintégration - qui échappèrent par miracle à la corruption du temps - a néanmoins «opéré» une christianisation importante de cette doctrine aboutissant à un Rite maçonnique original, à la fois dépositaire du trésor spirituel des élus coëns, mais également libéré de ses méthodes en raison de son insistance sur ce que signifie, comme radical bouleversement, le passage de l'Ancienne à la Nouvelle Alliance.

On comprend ainsi, aisément, pourquoi il était utile que soit enfin proposée une analyse sérieuse sur ce sujet, capable de répondre véritablement aux diverses réflexions qu'elle fait surgir, nous faisant découvrir qu'il y a bien un secret partagé entre le Régime Écossais Rectifié et les disciples de Martinès de Pasqually, puisque l'objectif fixé par Willermoz à son Ordre « est d'atteindre, à sa manière, le but fixé à l'Ordre des Élus Coëns ».

Cette présentation est extraite du site de Jean-Marc Vivenza.

 

On ne peut que conseiller la lecture de cet ouvrage, fort bien documenté. L'auteur remet au jour l'importance du R.E.R. (Régime Ecossais Rectifié) dans la préservation et le receuil de la filiation "spirituelle" de l'Ordre des Elus Coëns. Bien sûr l'intérêt de ce livre ne s'arrête pas là.

Ce livre fera date dans l'étude et la recherche des origines du Martinézisme.

 

A lire sans retenue....