" Malheur à celui qui, après s’être éclairé dans l’esprit et purifié dans la piscine, se laisse aller à des fautes indignes de l’esprit ! C’est se souiller dans l’esprit, c’est soumettre la vie à la mort, c’est donner la mort à la vie. Il sera obligé alors de marcher longtemps au devant de l’esprit, tandis qu’auparavant c’était l’esprit qui marchait au devant de lui."

...

"N’entreprenons pas de convertir les philosophes ; ce serait probablement une entreprise inutile. Mais au moins ne peut-on pas les empêcher de tuer la pensée, en découvrant toutes les illusions et tous les mensonges dont ils la bercent ?"

Louis-Claude de Saint-Martin, "L'homme de Désir".