Mort d’Augustin Chaboseau. Son fils Jean lui succède à la grande maîtrise de l’Ordre Martiniste Traditionnel.
   Source Serge Caillet.