Une des définitions de Dieu selon les gnostiques, telle que la rapporte Jean-Pierre Mahé.

 Le vrai Dieu, ce n’est pas cela. Le vrai Dieu est triade, d’une certaine façon et il est à la fois inengendré, auto-engendré et engendré.

 En tant qu’il est inengendré, il est en effet inconnaissable. La seule chose que nous pouvons dire, on le voit bien dans les hymnes gnostiques c’est qu’il est au-dessus de tout, on ne peut rien dire de lui et on le connaît en anéantissant en quelque sorte ses facultés devant lui. Mais ce Dieu inengendré c’est une source de lumière qui se mire dans sa propre eau, et ce reflet qui est une sorte de conscience éternelle de Dieu c’est cela l’autogène ou l’auto-engendré, et c’est un intellect divin, c’est quelque chose qui est connaissable par l’intellect. Connaissable par l’intellect cela veut dire deux choses :

-  Connaissable par intuition, globale et fulgurante,

-  Connaissable au-delà des mots.

 Et puis alors après ce Dieu-là, qui se contemple lui-même dans l’intellect il veut aussi se faire connaître à l’extérieur et donc il profère un logos et ce logos c’est l’engendré et donc il est connaissable par la raison en tant qu’engendré.

 Donc Dieu est les trois à la fois ! il est inconnaissable en tant qu’inengendré, connaissable par intuition fulgurante en tant qu’intellect éternel et il est connaissable par la raison en tant que raison qui s’est déployée dans le temps, ou dans un plérôme d’idées, qui sont à l’origine très très lointaines, le modèle idéal du monde matériel.

 Extrait de l'émission Des Vivants et des Dieux, du 15 décembre 2007, France Culture, présentée par Michel Cazenave, avec la participation de Jean-Pierre Mahé et Paul-Hubert Poirier.  Respectivement, Membre de l'Institut, et professeur d'Histoire des religions à l'université Laval de Québec, co-directeurs de la publication de  Écrits gnostiques : la Bibliothèque de Nag Hammadi dans la « Bibliothèque de la Pléiade », éd. Gallimard.

 Pour plus de renseignements on pourra se reporter à deux ouvrages de Jean-Pierre Mahé :

- Tome I. Hermès en Haute-Egypte, Les textes Hermétiques de Nag Hammadi et leurs parallèles grecs et latins, Presses de l'Université Laval, Qubec, Canada, 1978.
- Tome II, Hermès en Haute-Egypte, Les fragments du "Discours Parfait" et les "Définitions" hermétiques armeniénnes (NH VI, 8.8a),
Presses de l'Université Laval, Qubec, Canada, 1982.