En ce jour d'élection, en ce jour qui va déterminer l'avenir de notre pays, je souhaiterais rappeler cette petite prière coënne. Elle fait partie des "Quatre Prières Quotidiennes" que devait faire de six heures en six heures les membres de l'Ordre des Chevaliers Elus Coën de l'Univers.
 Elle venait à la suite de la Prière de Minuit, elle venait dans "Les Prières Particulières pour l'Ordre des Elus Coën de l'Univers". Cette prière faisait partie d'un ensemble qui s'adressait aux Frères de l'Ordre dans tous leurs grades et fonctions, à leur famille, aux frères et aux parents décédés. Bien entendu il faut se souvenir qu'elle s'adressait alors aux dirigeants des pays, c'est-à-dire dans l'Ancien Régime, aux rois et princes. A l'heure actuelle il faudrait juste changer les appellations des dirigeants.

 Voici donc cette prière, et que nos futurs dirigeants, quels qu'ils soient puissent l'entendre au plus profond de leur coeur.

Pour Notre Roi, et pour la prospérité du Royaume

 "Seigneur, Sauve le roi et exauce-nous le jour que nous t’invoquerons.

 "Dieu Tout puissant et Eternel, qui tiens en Ta main le Sort des royaumes et la tête des Rois, regarde d’un œil favorable ce Royaume et notre jeune Monarque Louis XVI.

 "Répands sur lui, sur son auguste Epouse et sur toute la famille Royale Tes plus amples bénédictions : donne-lui un successeur et un digne héritier des vertus de Clovis, de Louis IX, d’Henry IV et de cette Bienfaisance dont il nous a déjà fait ressentir les effets. Maintiens-le, ô mon Dieu ! en force et en santé Spirituelle et corporelle. Eloigne de son trône les flatteurs et les mauvais conseils. Donne-lui toujours de sages Ministres, qui de concert avec lui, travaillent au bonheur de ses peuples. Préserve l’héritage de Louis de tous fléaux. Conserve-le en paix au-dedans et au-dehors. Arme le bras de Ton Oint, de l’Epée de Ta justice, pour terrasser l’impiété et le blasphème ; et fais que par son autorité il soit rendu à Ton St Nom le culte le plus pur. Nous T’en conjurons tous par l’intercession spéciale de Marie cette Reine des  Anges, Protectrice de ce royaume.

"Amen.  Amen.  Amen.  Amen.

 "Il faut se prosterner, et dire 3 fois avec le plus profond respect, les paroles suivantes.

"ET  VERBUM  CARO  FACTUM  EST,  ET  HABITAVIT  IN  NOBIS.

"Amen.  Amen.  Amen.  Amen."