L’homme est sur cette terre pour réunir ses éléments inférieurs à ses éléments divins, et cela ne peut se faire que par l’initiation qui transforme en pneumatiques les hyliques.

Papus, L’âme humaine, Chamuel, 1898