14 novembre 2014

Définition de la Gnose, Jean-Pierre Mahé

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]

15 décembre 2012

Livre des Secrets de Jean

19 Il arriva, pendant l’un de ces jours où Jean, frère de Jacques, — ce sont les fils de Zébédée — était monté à Jérusalem, qu’étant monté au Temple, un pharisien du nom d’Arimanias s’approcha de lui et lui dit : « Où est ton maître, celui que tu suivais ? » Jean lui dit : « Il est retourné dans le lieu d’où il était venu. » (Le pharisien) lui dit : « Ce Nazôréen vous a fait errer dans l’erreur et vous a rempli les oreilles de mensonges.  Il a fermé vos cœurs et vous a détournés des... [Lire la suite]
Posté par Josue_ à 06:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2011

Une Définition de la Gnose, Paul-Hubert Poirier

 Paul-Hubert Poirier.  Disons tout d’abord que ce terme de Gnose est un peu piégé. Nous savons que cela veut dire « connaissance ». Si vous ouvrez les Lettres de Paul, si vous lisez le benedictus de l’Evangile de Luc, si vous lisez la doctrine des « Douze Apôtres » qui est un texte qui date des années 80 environ, nous trouvons partout la revendication d’un accès à la connaissance parfaite comme dit Jean : « C’est la Connaissance qui nous rendra libre ».  Alors comment se fait-il que... [Lire la suite]
17 août 2011

Dieu selon les gnostiques

 Une des définitions de Dieu selon les gnostiques, telle que la rapporte Jean-Pierre Mahé.  Le vrai Dieu, ce n’est pas cela. Le vrai Dieu est triade, d’une certaine façon et il est à la fois inengendré, auto-engendré et engendré.  En tant qu’il est inengendré, il est en effet inconnaissable. La seule chose que nous pouvons dire, on le voit bien dans les hymnes gnostiques c’est qu’il est au-dessus de tout, on ne peut rien dire de lui et on le connaît en anéantissant en quelque sorte ses facultés devant lui. Mais ce... [Lire la suite]